City break à Viennes

Hallo reisender, comprenez « salut les voyageurs »,

Aujourd’hui je vous emmène à la rencontre de la majestueuse Vienne. Berceau de la musique classique pour la plupart d’entre nous, surnommée « ville des rêves » par les disciples de Freud, cette ville fascine de par son histoire impérialiste et la beauté froide de son architecture. Depuis 2001, son hyper centre a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous sommes en automne 2017, le 10 novembre exactement, lorsque nous posons nos valises à Wombat’s City, auberge de jeunesse située juste devant le célèbre marché Naschmarkt. Pour en avoir fréquenté quelques unes, celle-ci est réellement une auberge de très bon goût : propreté irréprochable, staff disponible et sympathique, un salon – plus cosy tu meurs -, et un bar avec un billard – hyper important -. De prime abord, nous avions surtout choisi cette hostel pour sa localisation : quartier cool, jeune et urbain.

Après un petit détour par la réception pour dégoter quelques adresses, nous voici assises dans l’un des nombreux « Beisl » de la ville. Il est 20h, et notre premier contact avec la culture Viennoise se fera par la gastronomie. Mais qu’est ce qu’un BEISL ? – Un endroit que vous ne voulez pas connaître – Ce sont des petits restaurants, très rutisque, ou vous mangez traditionnel. Traditionnel, peut se résumer en deux mots : volumineux, et gras. Le plat le plus populaire est le Wiener Schnitzel, une escalope de veau panée accompagnée le plus souvent d’une salade de pomme de terre persiliée. En dessert, vous pouvez vous laisser tenter par un Kaiserschmarren, mais l’histoire ne dit pas si c’est une omelette ratée ou un vrai dessert. Quoi qu’il en soit, BON APPETIT, elle est saupoudrée de sucre et accompagnée de confiture d’airelle !

 

Premier Jour – Centre historique

L’avantage de Vienne c’est qu’en vous munissant de votre plus belle paire de sneakers vous pouvez quasiment tout faire à pied.

Notre premier stop fût naturellement le  célèbre marché Naschmarkt. Avec plus de 120 stands nous avons de quoi flâner un bon moment. Que ce soit pour le plaisir des yeux, boire un café ou pour acheter des produits venus des 4 coins du monde, Naschmarkt est incontestablement un lieu de vie populaire que j’ai adoré découvrir. Pour les dealeurs d’antiquités, et autres chausseurs de bonnes affaires, ce rendez-vous est immanquable puisque chaque samedi les puces s’invitent au marché ! Véritable institution viennoise commanditée par plus de 400 vendeurs professionnels et particuliers : à vos marques, prêt, nichés.

8d8518e5-bdc2-466b-9083-583921116d67

 

Nous poursuivons notre City tour par Karlsplatz et Karlkirche, avant de nous rendre à l’Opéra et réserver nos places pour le soir. Nous n’atteindrons jamais les guichets. Aux abords de l’opéra nous rencontrons un homme déguisé en Mozart qui nous propose une alternative. A première vue je me dis SCAAAAM – puis il nous déroule son programme. A la place d’un Opéra méconnu qui nous couterait une petite fortune, une représentation des grands classiques joués par la Royal Orchester Wien. Et ce pour la modique somme de 25 euros chaque place. Au programme Mozart, Strauss, Beethoven, Lanner, Haydn accompagné par deux chanteurs lyriques et deux danseurs classiques. Sincèrement, c’était une soirée magique ! J’en garde un souvenir mémorable, c’est exactement ce que je voulais entendre à Vienne dans un lieu intimiste et très beau. De plus, le ballet qui accompagne l’orchestre, – bien que la scène soit petite – , apporte une petite touche délicate.

Et pour les réticents : le champagne vous aidera peut être à passer une bonne soirée ! A ce prix là, ne vous attendez pas à du Ruinart !

c37cbef9-57ad-4afd-87e8-0a7555a399a2

f35983ee-d47f-4d81-84a8-fbf999a193a6

Billets en poche, nous nous rendons à la bibliothèque Nationale d’Autriche. Elle est accolée au palais impérial Hofburg. Si vous gérez bien votre timing, vous aurez le temps de faire la bibliothèque et l’école espagnol d’équitation. Regardez en amont les horaires et les représentations, ça vous évitera de vous retrouver bêtes comme nous !

A l’entrée de la bibliothèque le ton est donné, un tapis rouge vous guide jusqu’à l’imposant escalier qui vous mène à la salle d’aparat. A cet instant, vous êtes transportés au XVIII ème siècle au beau milieu de la bibliothèque de la cour. C’est majestueux, si majestueux que nous ne savons plus très bien ou regarder : à gauche à droite, en bas en haut, au milieu ! Paraîtrait que cette bibliothèque baroque serait l’une des plus belles d’Europe. Je n’ai aucun mal à le croire, mais n’ayant aucun élément de comparaison je vous laisse en juger. En tout cas, une chose est sûre, elle vaut le coup d’oeil.

aefa415a-e8fa-4a9c-92c0-99da458f3f6f

 

Votre prochaine mission est de vous rendre le plus vite possible dans un Josep Brot ! L’appétit vient en courant croyez moi … Joseph Brot, c’est une boulangerie organique. Ici, tout est bio et tout est bon.

Pour les retrouver facilement, vous pouvez consulter ma carte GPS Mapstr, elle est ouverte au public sous le pseudo Mélanie LN. Vous retrouverez mes bonnes adresses à Vienne et les différents points d’intêrets.

62c8b8c9-fd93-443e-8715-1c95a6dd85f1

 

En ce début d’après-midi, rien de tel que de déambuler dans le centre ville de Vienne. Vous découvrirez le Museumsquartier, un quartier moderne ou il fait bon de chiller, l’hôtel de ville Rathaus, la cathédrale Sainte Etienne, et j’en passe. Bref, vous n’en louperez aucun, parce que oui, vous êtes venus pour ça.

Et puis, d’un coup d’un  seul vous tomberez sur le plus petit Coffee shop de Vienne : FENSTER CAFE. Ses Cornettoccinos vous feront de l’oeil comme à moi, et vous craquerez ! Ici tout est Take Away, vous ne pouvez pas vous assoir, le barista vous sert à la fenêtre. Et hop, Prêt à être dégusté ! Je lancerai prochainement une pétition pour que nous ayons la même chose à Paris !

Adresse : Fleischmarkt 9, 1010 Wien, Autriche

b2f88c44-b77d-492f-bc85-42d987f167f6

 

 

Maintenant que vous avez fait votre petit tour de la ville, nous allons prendre l’air et longer le Danube pour rejoindre le quartier Hundertwasserhaus. Nous entamons la partie artistique du voyage. En fait, le long du fleuve vous ne trouverez que du street art, et graffiti en tout genre. Certaines oeuvres sont plus jolies que d’autres, il faut l’avouer. Quoi qu’il en soit c’est très agréable de sortir du coeur de la ville, de profiter des quais et de l’atmosphère paisible qui s’en dégage. Well, ça c’était avant qu’un graphiste veuille en finir avec moi parce que je prenais son oeuvre inachevée en photo. – Sorry asshole !

084b3e1d-1b44-41c2-8456-4e9b4c3e34f5

 

Nous continuons notre chemin jusqu’à Hundertwasserhauss. Ce bâtiment complément loufoque est très récent puisque édifié en 1984 par l’artiste Friedensreich Hundertwasser. Ce bâtiment de réputation international est constitué de 52 logements et 4 coffee shop. Nous ne pouvons cependant visiter que les extérieurs.

7d928b20-ad1e-46df-a205-b035123ee886

 

Deuxième jour – Château de Schönbrunn

Mise au point.

Franz et Sissi : un couple historique, une romance, qui à l’écran, avait tout d’un conte de fée… Ladies, je suis navrée, mais la réalité en est tout autre. Le 7ème art a omis quelques points très important et en a détourner quelques autres. Sachez que l’hériter des Hofburg, François Joseph, était promis à la sœur d’Elizabeth, Hélène de Bavière. Mais ce dernier, s’est entiché de la future impératrice, Sissi, âgé de 15 ans. Leur mariage est consumé l’année suivante. Bien que privé, Sissi, aura beaucoup de mal à se remettre de sa nuit de noce. Encore très jeune – 16 ans -, elle ne supporte pas les us et coutumes de la cours et s’enfonce dans une grande dépression. Au fil du temps, l’empereur est de plus en plus accaparé par ses fonctions et passe le plus clair de son temps entre Vienne et le Château de Schönbrunn. Sissi, se sent abandonnée et renonce peu à peu aux promesses d’un mariage heureux.

Visite guidée du château et ballade dans le jardin.

Il nous aura fallu une bonne demi-journée pour arpenter les jardins et s’imprégner de la vie de château. L’histoire de celui-ci remonte au Moyen Age, mais, la visite retrace la vie de la famille Hofburg. Ce château était la résidence secondaire de la famille, nous en avons découvert quelques pièces, toutes d’époque roccoco. Je vous conseille vraiment la visite, les explications nous permettent de rentrer dans l’intimité de cette famille et de découvrir pas mal d’anecdotes. Et puis, qu’on se le dise, flâner dans un château du XVI ème siècle est toujours agréable. La visite dure environ 30-40 minutes pour la somme de 15 euros.

30ddbe07-111f-410f-8be7-ae8aa6bbfe94

d4bdab4f-017b-4b17-82de-d86d0372b285

 

Vienne, m’a conquise par son allure et son élégance, je vous invite à la parcourir le temps d’un weekend c’est vraiment très sympa. Je serai curieuse d’entendre vos impressions sur cette capitale, so feel free !

See y’a

B.B.E

Un commentaire sur “City break à Viennes

  1. J’ai séjourné dans la même auberge de jeunesse, en février 2012 (déjà 😱). Elle était top ! J’ai beaucoup aimé cette ville mais à cette époque de l’année on avait eu tellement froid ! J’y retournerai sûrement, mais au printemps ou à l’automne 😊 jie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s