One day Cruise to Freeport – Bahamas

Hey you,

Aujourd’hui on prend le large et on quitte la Floride, pour rejoindre les îles des Bahamas ! Enfin les îles… La seule île accessible depuis Fort Lauderdale j’ai nommé Grand Bahama !

Nous sommes le 28 Août, il est un peu près 5h30 du matin, nous avons dormi à peu près 4h00, et nous sommes à peu près prêtes pour notre croisière en direction de Freeport !

Let’s talk about money !

C’est bien joli les Bahamas mais combien ça coûte?

Nous avions réservé notre croisière des mois à l’avance, par le site Baleariacaribbean !

121$ ttc aller-retour, c’est le prix que nous avions payé. – A noter, que ce prix est fixe que vous passiez une journée ou deux sur l’île. –

PAR CONTRE, Ce que l’on ne vous dit pas, c’est qu’une fois à bord, vous devez acheter votre ticket de bus pour vous rendre dans le « centre-ville » pour 20$.

What the fuck, 20 bucks to pick me up ?!


Freeport, la jolie petite ville

Anyway, après 3 heures de traversée dont 1 heure passée la tête dans un sac, nous posions enfin le pied aux Bahamas !

Quelle surprise en arrivant sur place et que vous découvrez… le car… Votre premier fou rire vient d’avoir lieu ! A croire qu’il a survécu à 10 ouragans et que le prochain lui sera fatal ! Sans trop m’avancer je pense qu’Irma l’a emporté … RIP

Le centre-ville, ressemble à un petit market trop mignon, bourré de couleurs ou les gens sont cools, trèèèèès cools. A l’image des Antilles, nul besoin d’être pressé, take it easy est le mot d’ordre !

Il est midi, on a faim, vraiment faim. On décide de s’installer à la terrasse du Zorba’s ! Un petit restaurant tout bleu qui me rappelle étrangement la Grèce. Oubliez la salade, c’est deux fois le prix du burger avec supplément bacon. Cette fois, ce n’était pas de la mauvaise volonté !

Ni une ni deux, nous décidons de nous balader dans les rues, avant de rejoindre la plage. Le tour s’effectue très rapidement. Vous avez grosso modo une rue principale et deux trois rues perpendiculaires. En fait, à Freeport, vous avez le choix entre manger, boire ou faire les magasins – not much more.

Une coconut water plus tard, nous voilà en route pour le sable blanc et la mer turquoise




La plage privée de rêve

On était certaines de notre coup, le chauffeur nous avait indiqué le chemin pour nous y rendre. Visiblement nous n’avions pas tout saisi. Comme le hasard fait bien les choses, nous sommes arrivées sur une plage quasi-désertique, ou seuls les locaux et quelques touristes égarés étaient présents.

What’s wrong with this area ?

Tous les resorts étaient fermés, certains palmiers étaient à terre, les devantures des petites cabanes complètement détruites. Et pour cause, un an auparavant, l’ouragan Matthew avait tout balayé sur son passage, les propriétaires n’ont apparemment pas souhaité reconstruire.

L’ambiance particulière de cette plage en faisait sa beauté, j’en garde un souvenir mémorable de sable fin et chaud ! Et surtout nous étions seules au monde, et ça, ça fait du bien !

Mais en tout objectivité ce n’est pas l’image que nous nous faisions de cette île. Ce que nous avons pu voir ne reflète pas Nassau, capitale des Bahamas, terriblement touristique. Pour le coup, nous nous étions plutôt dans un remake de Lost les disparus.

Time for sunbathing, avant de retourner sur le sol Américain, profiter d’une première vrai nuit de sommeil et de prendre la route pour de nouvelles aventures direction Miami !

Later’

B.B.E

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s